Le référencement (SEO) des images en 2022

Référencement SEO

On peut parfois avoir l’impression que l’optimisation des images pour le référencement Google se limite à l’ajout de balises « alt » aux images du site. La vérité, c’est qu’il y a beaucoup plus à faire que cela pour véritablement améliorer le SEO des images. D’ailleurs, si on analyse les avancées récentes de Google dans le domaine du Machine Learning, on comprend que Google est désormais capable de déterminer le contenu des images sans même lire le contenu des balises « alt ».

Mais alors, comment peut-on en 2022 optimiser le référencement des images pour Google ? Et d’ailleurs, est-il réellement possible d’avoir une influence sur l’algorithme de Google pour les images ? Nous allons donc tenter de répondre à ces questions dans cet article.

Pourquoi les images sont-elles si importantes ?

Personne ne veut lire un long article sans une seule image. Sans images, le contenu semble long et ennuyeux. Tout comme la conception de sites Web en général, l’utilisation de contenu visuel, de graphiques et d’autres aides visuelles dans votre contenu l’aide à se démarquer.

Les images jouent un rôle très important pour amener les utilisateurs à s’intéresser au contenu de votre site, mais aussi pour rendre le contenu de votre site partageable et donner envie aux autres sites de créer un lien vers votre contenu.

Donc, pour le dire de la façon la plus simple et directe possible : si vous avez la capacité (temps/ressources) de le faire, ajoutez des images à tout votre contenu là où c’est pertinent pour l’aider à se démarquer. Sans ces images, les chances que vos visiteurs lisent un article jusqu’au bout sont minces, voire nulles. Et de plus, les moteurs de recherche tels que Google considèrent ces images comme un ajout à l’expérience utilisateur ; les images aident donc votre SEO.

C’est quoi le SEO des images ?

Le SEO des images est un processus d’optimisation du contenu visuel visant à rendre les sites web plus attrayants (à la fois pour les moteurs de recherche et pour les visiteurs du site).

Il est intéressant de noter qu’après Février 2018, Google a modifié son interface de recherche d’images en supprimant le bouton « Afficher l’image » suite à un procès avec Getty Images. A partir de ce moment, les utilisateurs souhaitant voir l’image devaient visiter le site web concerné. Et le résultat a été très positif pour les sites web, puisque le trafic généré par les images a par la suite augmenté de près de 37% en moyenne.

SEO Images

Alors sans plus tarder, voyons comment vous pouvez optimiser vos images pour générer plus de trafic à partir de la recherche d’images d’un moteur de recherche tel que Google.

Etapes clés du SEO des images en 2022

Nommer tous les fichiers d’images correctement

Google a toujours été constant dans ses recommandations concernant les noms de fichiers d’images : cette information est lue et clairement utilisée par Google pour interpréter le contenu et la pertinence d’une image. Ainsi et par exemple, un nom d’image tel que « montre-de-luxe-suisse.jpg » est nettement meilleur que « IMG00017.jpg » d’un point de vue SEO.

Par conséquent, il est fortement recommandé d’éviter d’importer ou de copier-coller des images à partir de documents Word (car cela se traduit par un titre tel que word-image-1.jpg) ce qui est évidemment indésirable compte tenu des conseils de Google.

Plus tôt dans cet article, nous avons noté que Google a beaucoup fait évoluer son moteur de recherche et qu’il peut maintenant comprendre le contenu d’une image même sans indication additionnelle. Et même si c’est tout à fait vrai, il existe toujours un certain niveau d’incertitude dans la compréhension du contenu des images par Google. Par exemple, l’intelligence artificielle de Google ne parvient à déterminer qu’à 53% de certitude que l’image ci-dessous est un biscuit (donc environ une chance sur deux).

SEO Intelligence Artificielle

Et encore, il faut noter que les résultats ci-dessus sont obtenus en utilisant une image très claire. Vous pouvez donc imaginer ce que pourraient être les résultats avec des images moins classiques et moins explicites que celle-ci.

Dans l’ensemble, même si l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place dans les résultats de recherche de Google, les indications que vous apportez (et notamment le nom du fichier image) restent des critères cruciaux de votre approche SEO pour aider Google à bien comprendre le contenu de votre site.

Note : quoi que vous fassiez, ne remplissez pas les noms de fichiers d’images avec des mots clés. Par exemple, l’image ci-dessus pourrait être appelée « cookie-pepites-chocolat.jpg ». Mais l’intituler « cookie-pepites-chocolat-cookies-recette-cuisine.jpg » juste pour obtenir des mots clés supplémentaires est considéré comme une mauvaise pratique et clairement déconseillé par Google.

Utiliser efficacement les balises « alt » et les légendes

Que sont les balises « alt » ?

Le « alt text », également appelé balise « alt », est l’abréviation de « texte alternatif », et est utilisé pour décrire uen image sur une page web. Bien que visible lors de l’affichage de la source HTML d’une page, il n’est pas destiné à être visible sur la page où l’image est affichée. Il sert à plusieurs fins, y compris et principalement pour aider les outils de lecture d’écran à décrire les images à votre lecteur malvoyant. Et, bien sûr, les moteurs de recherche l’utilisent également pour mieux explorer et comprendre les sites web, ce qui en fait un élément central du SEO.

Les instructions de Google nous apprennent d’ailleurs que Google utilise en fait le texte alternatif avec des algorithmes de vision par ordinateur et le contenu de la page pour comprendre le sujet de l’image. De plus, leur conseil lors du choix du texte alternatif à utiliser pour les images de votre site est toujours de créer un contenu utile et riche en informations, qui utilise les mots-clés de manière appropriée dans le contexte de la page Web sur laquelle ils se trouvent. En bref, il faut respecter les mêmes principes que ceux suivis pour les noms de fichiers image : éviter la surutilisation et l’abus de mots-clés qui seront considérés comme du spam.

Comment optimiser les textes « alt » des vos images pour obtenir un meilleur référencement ?

Il est très facile de se perdre et surtout de perdre beaucoup de temps en essayant d’écrire un texte alternatif parfait pour chaque image de votre site. En réalité, votre texte alternatif n’a besoin que des éléments suivants :

  • Etre pertinent, correct, et écrit pour être facilement compris (et donc pour le SEO)
  • Etre descriptif et spéfifique
  • Etre pertinent

Pour accélérer ce processus, voici une astuce. Chaque fois que vous écrivez un texte alternatif, décrivez simplement ce qu’il y a dans l’image en précédant votre description de « il s’agit d’une image/photographie de … ». Cela vous poussera automatiquement à écrire quelque chose de pertinent et qui ne soit pas axé exclusivement sur les mots-clés. Dans le même temps, en suivant cette approche, les mots-clés appropriés feront naturellement partie du texte alternatif de toutes vos images.

La seule grosse exception à cette règle est le cas des images et photos de produits. Dans ce cas, il peut être utilie d’ajouter des informations telles que le numéro de série, ou le numéro d’identification du produit si vos clients peuvent chercher les produits via ces informations.

Ajouter des légendes à vos images

Bien qu’elles ne soient pas indispensables dans les cas où cela n’apporte rien à votre image, ou si votre image est purement décorative, les légendes permettent par exemple de citer la source d’une image, ou pour apporter une précision additionnelle au contenu de votre image qui sera également lue par le moteur de recherche.

Logo CS Digital
Exemple de légende, ceci est notre logo

Google a officiellement déclaré qu’ils utilisent bien les légendes en plus des titres d’images, ce qui les rend donc intéressantes d’un point de vue SEO. Il est donc recommandé, dans la mesure du possible, de s’assurer que les images sont placées à proximité d’un texte pertinent et sur des pages traitant du sujet de l’image. Cependant, à titre d’exemple, vous remarquerez que nous n’utilisons que très peu les légendes d’image dans la plupart de nos contenus, car le texte entourant chaque image que nous insérons est déjà fortement lié à l’image – dans ce cas la légende n’apporte que très peu d’intérêt.

Réduire le poids de vos images pour optimiser le temps de chargement

Google a documenté en détail comment les propriétaires de sites Web doivent optimiser leurs images afin qu’ils puissent utiliser des images sans affecter les temps de chargement de leurs pages. Le point principal étant que l’optimisation, même si elle s’accompagne d’un sacrifice sur la qualité visuelle, en vaut souvent la peine car l’impact qu’elle peut avoir sur les temps de chargement est important. Le temps de chargement du site web est ainsi devenu un critère fort du SEO, et doit être fortement optimisé.

Optimisation du poids des images

Il existe de nombreux outils pour optimiser le poids de vos images, avec des niveaux de compression efficaces et pratiquement invisibles pour l’oeil humain. Si on ne devait en recommander qu’un, nous vous recommandrions le site TinyPNG qui vous permet de compresser directement vos images. Il est également possible d’intégrer directement cette solution avec votre site web, afin d’automatiser ce processus.

Créer une sitemap des images pour les indexer plus rapidement

Les sitemaps sont un outil central du SEO car elles facilitent le travail des moteurs de recherche afin de découvrir le contenu de votre site web. Dès lors, une sitemap des images de votre site donne l’opportunité de présenter à Google des informations à propos de vos images, et même d’indexer des images qui n’auraient pas été découvertes sans cela.

Différentes balises peuvent être utilisées dans la création d’une sitemap d’images:

BaliseObligatoireDescription
<image:image>OuiContient toutes les informations sur une seule image. Chaque balise <url> peut contenir jusqu’à 1 000 balises <image:image>.
<image:loc>OuiURL de l’image
Dans certains cas, il se peut que l’URL de l’image ne se trouve pas sur le même domaine que votre site principal. Cela ne pose aucun problème, à condition que les deux domaines aient été validés dans la Search Console. Si, par exemple, vous utilisez un réseau de diffusion de contenu tel que Google Sites pour héberger vos images, assurez-vous d’avoir validé ce site dans la Search Console. De plus, assurez-vous que votre fichier robots.txt n’empêche pas l’exploration du contenu que vous souhaitez indexer.
<image:caption>FacultativeLégende de l’image.
<image:geo_location>FacultativeEmplacement géographique de l’image. Exemple : <image:geo_location>Limerick, Ireland</image:geo_location>.
<image:title>FacultativeTitre de l’image.
<image:license>FacultativeURL qui renvoie à la licence de l’image. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser les métadonnées d’image.
Ce tableau est issu des recommandations de Google.

Si vous utilisez un CMS tel que WordPress par exemple, il existe de nombreux modules SEO qui vous permettront de régler automatiquement cette sitemap d’images.

Utiliser un CDN (Content Delivery Network) pour distribuer les images

Le serveur d’origine qui héberge toutes les données et le contenu permettant de présenter aux visiteurs des pages web complètes n’est pas toujours très proche de chacun de vos visiteurs (surtout si votre site a une portée mondiale). C’est là qu’interviennent les réseaux de diffusion de contenu (CDN). Un réseau de diffusion de contenu fait référence à un réseau de serveurs répartis dans le monde entier qui fonctionnent ensemble pour fournir du contenu aux visiteurs, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, et ce le plus rapidement possible.

Supposons que votre serveur se trouve à Londres et que quelqu’un consulte votre site en Australie ou à New York – le contenu ne serait alors pas diffusé depuis Londres (car cela serait inefficace). Tout le contenu pouvant être mis en cache, y compris les images, serait plutôt servi à partir de l’emplacement CDN le plus proche d’un visiteur qui atterrit sur votre site :

cs digital temps chargement sans cdn.png
Temps de chargement sans CDN
cs digital temps chargement avec cdn.png
Temps de chargement avec CDN

Il existe de très nombreuses solutions de CDN sur le marché, telles que:

  • Cloudflare
  • Amazon CloudFront
  • Google Cloud CDN

De notre côté, nous utilisons Cloudflare pour la plupart de nos clients, en grande partie pour leur suite de produits et services permettant d’améliorer drastiquement l’efficacité du chargement de votre contenu et de votre site. Même s’il s’agit d’un critère très technique, le temps de chargement du site est un critère central du SEO et ne doit donc pas être négligé.

Appliquer un « schema markup » adapté

La création d’un « schema markup » fera l’objet d’un article dédié, et nécessiterait beaucoup plus de contenu que ce simple article pour être compris en profondeur. Toutefois, il est important de comprendre qu’il est possible d’ajouter des données à votre contenu afin de faire comprendre précisément à Google ce qu’est votre contenu, et est donc un atout considérable dans une stratégie SEO avancée.

Par exemple, si vous écrivez des recettes de cupcakes, vous pouvez indiquer à Google que votre contenu est une recette, et votre contenu apparaitra alors de la manière suivante sur Google :

cs digital schema image seo

Conclusion – continuer l’optimisation des images sur le long terme

Le SEO des images fonctionne suivant le même principe que le SEO traditionnel : il s’agit d’une activité de long terme, pour laquelle il vous faudra produire du contenu pertinent et de qualité pour vos utilisateurs.

Bien entendu, la qualité visuelle de vos images va également jouer un rôle prépondérant dans la qualité qui sera perçue par vos utilisateurs. Quelques règles importantes pour vos images et assurer un SEO de qualité :

  • Evitez à tout prix les images génériques de basse qualité (des sites tels que Unsplash ou Pexels par exemple fournissent des images libres de droit et de bonne qualité).
  • Assurez vous que chacune des images que vous utilisez sur votre site contribue à l’expérience utilisateur d’un véritable être humain qui visiterait votre site.

Bien entendu, il s’agit d’un sujet complexe, et c’est pourquoi nous accompagnons tous nos clients dans leurs enjeux de SEO, pour l’ensemble de leur contenu (textes et images). N’hésitez pas à consulter nos services SEO, ou à nous contacter afin d’en discuter ensemble et trouver l’accompagnement qui vous correspondra au mieux.

Logo CS Digital

CS Digital est une nouvelle agence web en Suisse Romande, spécialisée sur la création de solutions web génératrices de revenu.

Nos autres articles

Menu