Le référencement SEO, combien ça coûte en vrai ?

Référencement SEO

Nous l’avons vu dans notre article C’est quoi le SEO ? Et pourquoi c’est important ?, le SEO est aujourd’hui un élément clé et crucial d’une stratégie digitale. La majorité des grandes entreprises en font d’ailleurs l’un de leurs piliers de développement web pour 2022, et redoublent d’efforts pour améliorer leur positionnement dans les pages de résultats de recherche de Google.

SEO Cost

Le SEO a ceci d’intéressant qu’il attire du trafic gratuit sur votre site web, il n’y a aucun coût direct d’acquisition : vous ne payez pas Google pour que les gens cliquent sur votre site dans les résultats organiques des pages de résultats de recherche. Les résultats organiques, ce sont les résultats qui apparaissent après les annonces payantes sur Google.

Doit-on pour autant en conclure que le SEO est gratuit ? Si l’on ne s’intéresse qu’aux coûts directs, on pourrait être tenté de répondre « oui ». Mais la réalité est qu’une entreprise qui n’investit pas dans son référencement peinera à atteindre des résultats satisfaisants : ces investissements sont les coûts indirects du SEO.

Quelles sont les activités du SEO ?

Pour comprendre le coût du SEO, il faut d’abord comprendre les activités qui le composent. Travailler pour améliorer son référencement sur les moteurs de recherche peut être décomposé en plusieurs grandes catégories d’activités : la recherche de mots clés (Keyword Research en Anglais), le SEO On-Page, les aspects techniques liés à votre plateforme web, et les efforts liés au link-building (c’est à dire la création de liens vers votre site depuis des plateformes externes et/ou partenaires).

Nous écrirons dans un futur proche un article détaillé sur ces quatre grandes phases du SEO, le but dans cet article est simplement d’introduire ces notions pour mieux comprendre les types d’activités liées au référencement sur les moteurs de recherche.

La phase de Keyword Research

Déjà, il faut couper court à une rumeur persistante sur le fonctionnement de Google. Aujourd’hui, et ce depuis 2009 (donc depuis 12 ans au moins), Google ne s’appuie plus sur une liste de mots-clés remplie manuellement pour référencer votre site web (la balise Meta Keywords). Au lieu de cela, Google parcourt votre site web afin d’en comprendre le contenu, et analyse les différentes formulations utilisées sur votre site. En comprenant en profondeur le contenu de votre site, Google est ainsi en mesure d’en proposer le contenu aux utilisateurs effectuant des recherches.

Du coup, la phase de Keyword Research s’apparente aujourd’hui à une phase de recherche de thématiques à aborder pour répondre de façon pertinente aux besoins et interrogations des utilisateurs des moteurs de recherche. En parallèle de cela, il s’agit de définir des expressions, des mots clés à utiliser de façon naturelle dans le contenu créé afin de s’assurer que Google l’analyse correctement, et ainsi optimiser sa visibilité.

Ce travail doit être réalisé pour chaque page, chaque article, chaque élément de votre site web.

Le SEO On-Page

Grossièrement, le SEO On-Page inclut tout ce qu’il y a sur votre site, votre contenu textuel, images, vidéos, vos liens, la mise en forme, la langue utilisée, etc. Améliorer son SEO On-Page, cela revient donc à travailler l’ensemble de ce que vos utilisateurs verront sur votre site, et s’assurer que votre contenu réponde au mieux aux besoins de vos lecteurs.

Google aujourd’hui se concentre principalement sur la qualité de l’expérience utilisateur délivrée sur les sites présents dans ses résultats de recherche : votre site sera donc analysé non seulement sur la base de son contenu, mais également sur la base de sa simplicité d’utilisation et son confort de lecture. Un site bien mis en forme, sans erreur ni lien mort, verra donc ses chances d’être bien référencé augmenter.

cs digital onpage seo.png

Le SEO Technique

Le SEO technique, c’est l’ensemble des activités techniques liées à votre plateforme web qui impactent le temps de chargement de votre site, ou le code tel qu’il est présenté aux navigateurs des utilisateurs. Qu’il s’agisse du cache, du temps de connexion au serveur, de la configuration DNS, de l’ordre de chargement des fichiers html/css/js, du niveau de compression des images, de la structure de votre code web, la gestion du « Crawl Budget », ou bien encore de la mise en place d’un CDN (liste non exhaustive), tous ces éléments ont un impact certain sur le niveau de performance de votre site, et vont au final influer sur votre référencement.

Le SEO technique est généralement assuré par l’équipe en charge du développement de votre site web, car il faut pouvoir modifier en profondeur la structure même de votre site pour pouvoir l’améliorer. Et même si les utilisateurs ne peuvent pas voir les différentes actions menées sur cette partie technique, ils en utilisent les conséquences au quotidien grâce à une plateforme web plus réactive, plus rapide à charger.

cs digital technical seo

Le Link-Building

Le link-building, ou Off-Page SEO, est la représentation de la façon dont votre contenu est perçu par les autres sites web accessibles sur internet. En d’autres termes, il s’agit d’optimiser les liens créés depuis des plateformes externes vers votre propre site, en sélectionnant des plateformes dont les thématiques sont pertinentes avec celles de votre contenu, et dont la qualité du point de vue de Google sera suffisamment haute pour impacter positivement votre référencement.

cs digital seo linkbuilding

Du coup, combien ça coûte le SEO ?

Vaut-il mieux faire son référencement soi-même ou passer par un prestataire ?

Dans l’absolu, et si vous en avez les connaissances, toutes ces activités peuvent être faites gratuitement si vous vous en occupez vous-même. Mais alors elles vous consomment du temps, et votre temps a une valeur non négligeable. De plus, si vous souhaitez avoir les connaissances suffisantes pour être autonome dans l’ensemble des domaines du SEO, cela impliquera des dizaines (voire même plutôt des centaines) d’heures d’apprentissage et de montée en compétence – ce temps doit aussi être pris en compte dans le coût total de votre SEO si vous décidez de vous y atteler par vous-même.

Travailler avec un prestataire, à l’inverse, aura un coût certain. Mais gardez en tête que si vous souhaitez un résultat professionnel, il est indispensable d’avoir un niveau professionnel en référencement. De plus, ne négligez pas le temps que cela peut vous faire gagner : là où un prestataire vous facturera 1h de travail, vous passeriez peut-être 10h à le faire vous-même. Sans oublier le fait que pendant que le prestataire travaille sur votre référencement, vous pouvez vous concentrer sur d’autres aspects de votre métier pour lesquels vous apportez une plus grande valeur ajoutée.

Au final, la question qui se pose est celle de l’importance du web dans votre stratégie de développement, et du temps que vous êtes prêts à y consacrer. Si votre activité peut se permettre de se passer des 89% des acheteurs qui démarrent leur processus d’achat sur un moteur de recherche (voir notre article C’est quoi le SEO ? Et pourquoi c’est important ? pour plus de détails), alors il est pertinent de vous occuper de votre référencement vous-même et à votre rythme. Si à l’inverse il est crucial pour vous de toucher cette cible de clients potentiels, nous ne saurions que trop vous recommander de vous rapprocher d’un prestataire professionnel car au final le coût de la prestation sera très largement compensé par les gains à moyen terme.

Le coût va dépendre du type de site à optimiser et de vos attentes

Il faut bien comprendre qu’une petite PME locale et une multinationale ne vont pas avoir les mêmes besoins ni les mêmes moyens en matière d’optimisation de contenu. Toutefois, et c’est là la beauté du SEO, les deux entreprises vont pouvoir utiliser le référencement organique pour améliorer leurs performances commerciales car elles vont s’adresser à des cibles différentes.

Cas d’un site de petite entreprise, n’ayant pas d’objectif de conversion en ligne et souhaitant être plus visible pour son business physique local

Ces types d’entreprises vont a priori créer très peu de nouveau contenu tous les mois, et ont un nombre de pages réduit sur leur site web. Leur but premier est de s’assurer que les utilisateurs qui sont proches géographiquement d’eux les trouvent facilement sur Google lors d’une recherche, et ensuite les inciter à prendre contact ou à venir visiter leur boutique directement.

Dans ce cas, il n’est pas utile de travailler le référencement toutes les semaines. Un ajustement mensuel (dans certains cas même trimestriel) peut être tout à fait suffisant pour ce type d’entreprises : il s’agit simplement de mettre régulièrement à jour le référencement en fonction des évolutions de Google. Pour rappel, Google met à jour son algorithme environ 500 fois par an, raison pour laquelle il est crucial de régulièrement remettre à jour son référencement.

Pour ces entreprises, comptez un budget allant de 2’000 CHF par an (500 CHF par trimestre) pour les plus petits besoins, à 6’000 CHF par an (500 CHF par mois) pour les petites PME souhaitant démarrer leur référencement Google en douceur .

Cas d’un site de grosse entreprise souhaitant faire gagner en visibilité une nouvelle catégorie de services

Une entreprise internationale, dont le contenu sera disponible en plusieurs langues, et touchant un public très large aura également besoin d’optimiser son référencement sur Google. A son échelle, cette entreprise souhaite gagner en visibilité et améliorer son acquisition de trafic en ciblant des audiences qualifiées et prêtes à acheter les produits et services proposés.

Pour ce type d’entreprise, la régularité et la fréquence des optimisations sont cruciales. Un ajustement hebdomadaire est un minimum, nous avons même été amenés à collaborer avec des clients pour lesquels nous avons dû dédier plusieurs consultants à temps plein tant les besoins étaient volumineux. Chaque consultant était alors spécialisé sur l’un des aspects du SEO décrit plus tôt dans cet article, et c’est leur collaboration qui amenait d’excellents résultats à grande échelle.

Pour ces entreprises, il faut compter un budget SEO allant de 26’000 CHF par an (500 CHF par semaine) à plusieurs centaines de milliers de francs par an pour les cas de projets internationaux très ambitieux. A titre d’exemple, un client international que nous avons accompagné dépensait plus de 600’000 CHF par an en support SEO : il a été calculé que son retour sur investissement après la première année grâce aux activités SEO menées était supérieur à 2’000’000 CHF, soit un retour sur investissement de plus de 3 fois l’investissement annuel. Mais surtout, ces gains SEO sont cumulatifs, ce qui signifie qu’ils servent de base pour les résultats de l’année suivante, et donc le retour sur investissement ne fait que croitre au fil des années.

Cas d’un site eCommerce à forte croissance organique

Pour ce dernier exemple, prenons le cas d’une petite entreprise en Suisse romande vendant ses produits en eCommerce, et connaissant une très bonne croissance pour sa première année d’activité. Pour leur seconde année, ils souhaitent accélérer leur acquisition de trafic organique via un SEO professionnel. L’entreprise a réalisé 150’000 CHF de revenu sur l’année 1, et espère continuer de se développer fortement sur l’année 2 grâce au référencement amélioré de ses produits destinés au grand public.

Pour ce type d’entreprise, il va être crucial d’optimiser les efforts de référencement en se concentrant sur les activités au meilleur retour sur investissement : il ne sera pas possible de tout faire dès la première année de service.

Pour ces entreprises, il faut compter un budget SEO allant de 26’000 CHF par an (500 CHF par semaine) à 52’000 CHF par an (1’000 CHF par semaine). Si ces budgets peuvent sembler énormes au regard du revenu de l’année 1, nous avons déjà pu dans le passé permettre à nos clients eCommerce de doubler leur revenu d’une année sur l’autre grâce aux améliorations SEO uniquement. Ce qui en ferait dans ce cas un retour sur investissement de 3 à 6 fois l’investissement annuel.

Combien de temps doit-on faire du SEO pour obtenir des résultats ?

Nous répondons en détails à cette question dans l’article SEO : combien de temps pour des résultats ?. Mais pour faire court : n’espérez pas voir de résultats significatifs avant au moins un trimestre de travail continu. D’une manière générale, il est très difficile d’évaluer une stratégie et la qualité d’une exécution SEO avant au minimum un an.

Le SEO est une stratégie de long terme, et doit véritablement être traité comme tel si vous souhaitez en voir les bénéfices. Si vous avez un budget à dépenser, il vaut mieux l’utiliser progressivement en plusieurs fois (une fois par mois, une fois par semaine, ou plus suivant votre budget et vos besoins) plutôt que de tout dépenser pour faire une grosse optimisation et ne plus jamais y retoucher.

Conclusion

Il faut voir le SEO comme une activité dont les résultats et les bénéfices s’accumulent avec le temps. Imaginons que vous amélioriez votre SEO de 5% chaque fois que vous faites un cycle d’optimisation avec votre prestataire : au bout d’un an vous aurez amélioré votre référencement de 79.6% si vous le faites une fois par mois, et de 1164,3% si vous le faites une fois par semaine. Ces nombres sont bien entendu arbitraires, mais l’idée est tout de même là : des activités régulières et fréquentes auront bien plus d’impact qu’une seule grosse optimisation.

Le SEO, pour autant qu’il soit bien exécuté, est la source de trafic avec le meilleur retour sur investissement pour votre site web. N’hésitez donc pas à consulter notre page de services liés aux Moteurs de Recherche (SEO), ou bien à nous contacter directement pour en discuter, et recevoir une proposition gratuite d’accompagnement personnalisée et adaptée à vos besoins réels.

Logo CS Digital

CS Digital est une nouvelle agence web en Suisse Romande, spécialisée sur la création de solutions web génératrices de revenu.

Nos autres articles

Menu